Infolettre
 

Connexion MonFNC

 
 
facebook

 



 
Pas encore membre ? Inscrivez-vous !
 

Inscrivez-vous !

 
 
Entrez vos informations :
 






 
 

Réinitialisation

 
 
Réinitialiser votre mot de passe.
 

 
 
 

2 temps 3 mouvements

Christophe Cousin | 2013 | V.O. française | S.T. anglais | Québec, Canada, France | 85min | couleur

Synopsis :

Un an après la mort de son mari, Adèle (Laure Atika) quitte la France et part vivre à Québec avec son fils de 14ans, Victor (Zacharie Chasseriaud). Elle travaille de nuit dans un bar de la ville. Il va à l’école sans parvenir à s’y intégrer. C’est alors que Victor assiste accidentellement au suicide d’un garçon de son âge… De ce potentiel mélo de la veuve et de l’orphelin, Christophe Cousin a tiré un film tout en non-dits et en silences. Le cinéaste français, qui se définit comme un écrivain-voyageur, pose un regard dénué de tout exotisme sur la ville de Québec. Ici, pas de Château Frontenac, de fleuve majestueux ou de vieilles pierres : la capitale semble sortie de l’univers des premiers Léa Pool — terrains vagues, bâtiments vacants et ciels à perte de vue, aussi libérateurs qu’étouffants. Ces lieux dénués de repères renvoient à l’errance intérieure de la mère et du fils, miroirs d’une quête erratique qui débouchera sur une possible renaissance. Quand on vient des « vieux pays », le « nouveau monde » est encore, même en 2013, porteur d’espoirs... — Éric Fourlanty