Infolettre
 

Connexion MonFNC

 
 
facebook

 



 
Pas encore membre ? Inscrivez-vous !
 

Inscrivez-vous !

 
 
Entrez vos informations :
 






 
 

Réinitialisation

 
 
Réinitialiser votre mot de passe.
 

 
 
 

the island of st. matthews

Kevin Jerome Everson | 2013 | V.O. anglaise | États-Unis | 64min | couleur et N & B

Synopsis :

Un long métrage 16mm sur la perte de l’histoire familiale ainsi que sur l’impact d’une catastrophe naturelle sur le passé et le présent des souvenirs et des rituels d’une communauté. Il y a des années, le cinéaste Kevin Jerome Everson demanda à sa tante de vieilles photos de famille. Sa réponse, « nous les avons perdues dans les inondation », fut le catalyseur pour ce film, un poème et un hymne aux citoyens de Westport, à l’ouest de Columbus, Mississippi, la ville natale des parents du cinéaste. Les résidents, jeunes et vieux, sont ici vus et entendus se remémorant la crue de la rivière Tombigbee en 1973. Le film combine entretiens et conversations, filmés en face d’une église, d’une école de beauté, sous les porches et dans les jardins, avec des séquences d’un skieur nautique sur la rivière Tombigbee. Le son d’une cloche de l’église — une sculpture en bronze faite par le cinéaste et semblable à la cloche utilisée pour avertir les résidents d’une catastrophe naturelle imminente rythme l’ensemble, entrecoupé par une musique élégiaque.

THE ISLAND OF ST. MATTHEWS ( 2 films )