Infolettre
 

Connexion MonFNC

 
 
facebook

 



 
Pas encore membre ? Inscrivez-vous !
 

Inscrivez-vous !

 
 
Entrez vos informations :
 






 
 

Réinitialisation

 
 
Réinitialiser votre mot de passe.
 

 
 
 

go in the wilderness

Elza Kephart | 2013 | V.O. anglaise | S.T. français | Québec/Canada | 61min | couleur

Synopsis :

Lilith se réveille. Elle est ailleurs, seule, perdue dans le vrai monde. Elle ignore comment elle est arrivée là. Elle se souvient d’avoir fui le jardin d’Éden. Elle en avait marre d’Adam. Rapidement, elle commence à découvrir ces choses humaines dont elle ignorait tout : la mortalité, la peur, la faim, mais aussi la liberté et ce que veut vraiment dire être femme. Elle rencontre aussi un mystérieux « Gardien » qui doit la ramener d’où elle vient. Le retour à Éden sera difficile, d’autant plus qu’entre-temps Adam a rencontré Ève.

En filmant le tout premier acte d’émancipation féminine, Elza Kephart (Graveyard Alive — A Zombie Nurse in Love) prouve une nouvelle fois sa différence au sein du jeune cinéma québécois actuel. Visuellement somptueux, cette réinterprétation singulière du mythe de Lilith provoque et déstabilise constamment par ses partis-pris narratifs (une errance existentielle dans un monde fantôme), son épuration stylistique et par l’humour qui plane de façon toujours absurde sur le drame biblique qui se joue. Comme un road trip bergmanien sur la première rebelle de l’histoire. — Julien Fonfrède